Le pédigrée

Comprendre un pédigrée

Cette page n'a pas la prétention de vous rendre incollable, mais juste de vous donner quelques pistes de compréhension de l'arbre généalogique de votre Maine Coon.

Tout d'abord, vous ne devez pas vous contenter du pédigrée sur 4 générations, donc de la version papier. Il est important d'entrer votre chat dans la database de Pawpeds afin d'avoir accès aux 10 générations, au taux de consanguinité, aux clônes et aux Top 5. Tous ces termes seront expliqués sur cette page.

Pour enregistrer votre chat sur la database Maine Coon de Pawpeds (si votre éleveur ne l'a pas fait), vous devez scanner votre pédigrée et l'envoyer à la personne de contact. Rendez-vous sur cette page pour davantage de renseignements : Pawpeds

pawpeds

Les Top 5

Ce sont les 5 chats fondateurs qui sont à l'origine de la plupart des lignées d'aujourd'hui. Ces chats représentent aujourd'hui environ 70% du pôle génétique du Maine Coon. Ils ont permis de fixer le type (c'est à dire les caractéristiques physiques) de la race mais ils ont aussi extrêmement appauvris le patrimoine génétique. Voici les Top 5 par ordre d'importance :

 - Andy Katt of Heidi-Ho

 - Bridget Katt oh Heidi-Ho

 - Dauphin de France of Tati-Tan

 - Tatiana of Tati-Tan

 - Whittemore Smokie Joe

Les clones

Ce sont les chatons de Heidi Ho Sonkey Bill et Tanstaafl Polly Adeline qu'ils ont eu à la fin des années 1970. Sonkey Bill est le petit fils et arrière arrière petit fils de Andy et Bridget Katt of Heidi-Ho (Top 5).

Les chatons de Sonkey et Polly se ressemblaient énormément, comme des clones. Ils avaient un super type et ont été utilisés à outrance par les éleveurs de l'époque qui voulaient de beaux chats d'expositions. Ces "clones" ont permis au Maine Coon d'acquérir sa grandeur.

Malheureusement, beaucoup de croisements consanguins ont été réalisés entre eux et leurs descendants avec les conséquences que la consanguinité rapprochée peut engendrer. Dans les pédigrées de nos Maine Coon d'aujourd'hui, il y a généralement entre 35 et 45% de taux de clone.